Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/05/2007

Réponse à une question

5956f875d95c0837b278a244dd8bd55e.jpgJ'ai trouvé une réponse à ma question sur les moyens mis en oeuvre par les partis pour promouvoir leur candidat sur le web. C'est "Le Journal du Net" qui dévoile quelques chiffres ce vendredi. Et disons qu'ils sont assez impressionnants. On peut lire :"En 2002, Lionel Jospin s'était "contenté" de 346.373 euros. Ségolène Royal, elle, a budgété 2 millions d'euros. L'UMP s'est llimité à 650.000 euros, contre 403.752 euros pour Jacques Chirac en 2002." On parle bien de deux millions d'euros pour Ségolène Royal. Si ça c'est pas une révolution numérique...
- Renaud H.

02/05/2007

Sur quel terrain on joue ?

89225b37f881b94c0ff2df112248d00a.jpgSauf erreur, les élections présidentielles françaises n’auront pas eu ce grand débat  sur le web qui tenait tant à cœur à François Bayrou. Le grand match se jouera en prime time ce soir sur les deux grandes chaînes nationales : Royal-Sarkozy (n’oublions quand même pas que ce soir c’est aussi – et surtout- Milan face à Manchester). Cela étant dit, je reste quand même assez suffoqué par la déclinaison web de ces élections. Même si nous ne  sommes pas dans une époque où l’on peut gagner ou perdre une élection sur le web, les principaux candidats n’ont pas du tout délaissé ce nouveau média.  C’était d’ailleurs assez marquant lors des meetings de Bayrou et Sarkozy où l’url de leur site était l’unique texte présent collé sur un fond orange pour l’un et un paysage pour l’autre. Ce n’était pas toujours le cas en 2002. Les moyens techniques mis en œuvre pour la réalisation de ces sites feraient pâlir d’envie n’importe quelle PME : vidéos, podcasts, forum, commentaires, actualisation,…
Voilà en tout cas une actualité qui aura démontré toute l’utilité du web. Avec des télévisions de plus en plus « sensationnalistes » et « émotionnelles » afin d’intéresser un public qui veut de moins en moins réfléchir et surtout vite consommer avant de zapper, j’ai parfois l’impression que l’on jette en pâture les candidats sur ces plateaux où la forme prime sur la fond. Ils doivent répondre à un max de questions avec des réponses courtes évidemment. Et encore quand il y a des questions… Si cela passe pour un certain nombre qui ne font pas encore la différence entre la Nouvelle Star et les élections présidentielles, d’autres en demandent plus. Ce plus, je l’ai trouvé sur les sites des candidats. Pour la plupart, tout est clairement défini : programmes, opinions, textes…  En quelques clics on y apprend plus qu’en 4 heures de débat…
- Renaud H.

29/11/2006

Radio Ga Ga

medium_New_Logo_Ciel.jpgComme vous l’avez déjà pu le lire, Ciel Radio fait partie du giron d’IPM. Depuis quelques temps, nous travaillons sur les synergies entre les deux rédactions. Celle du web d’une part et celle de la radio d’autre part. En quoi peuvent-elles être complémentaires, avons-nous la même vie en regard de l’actualité, suivons-nous les même infos ? Pas mal de questions intéressantes. L’expérience nous apprend qu’une rédaction web et radio vivent la même journée. En ce sens que c’est l’actu du temps présent qui aiguille le travail. Ces médias travaillent essentiellement sur « l’actu chaude » et diffusent l’info quasiment en temps réel (pour info, c’est d’ailleurs la spécificité de Ciel Radio d’être en breaking news de 7H à 20H tous les jours, il y a entre 4 et 8 flash infos par heure sans compter les JP). Là où notre travail diverge c’est sur l’écriture. Si je ne suis pas convaincu qu’il existe une écriture web, il existe par contre une écriture radio. C’est le gros du travail de nos journalistes web qui passent à l’antenne. Ce travail de réécriture de l’info. Sans oublier le travail de voix. On ne s'improvise pas journaliste radio. Et c'est valable dans l'autre sens aussi.

Cette synergie est aussi intéressante pour l’Internaute. Nos sites bénéficient, à l’occasion, d’un billet audio qui vient enrichir l’info. C’était notamment le cas lors du retour de Louis Michel ou la saga carolo avec Olivier Chastel.
Il me semble que cela apporte un plus à un site d’info. Après le texte, l’image et maintenant le son, il ne manque plus que de la vidéo. Toujours est-il que cette expérience est enrichissante et ouvre des perspectives.

NB : Notons que le groupe Vers l’Avenir et la radio Nostalgie travaillent depuis peu aussi en commun.

- Renaud H.

19/07/2006

Question d'organisation

medium_redac.jpgLa réorganisation de la rédaction d'un quotidien constitue un challenge important pour la plupart des groupes de presse qui sont actifs sur Internet. Pourquoi d'ailleurs une réorganisation ? Parce qu'il faut sans cesse trouver le moyen de sortir le meilleur journal et d'éditer le meilleur site web. Le tout dans un contexte économique pas vraiment favorable pour le moment. Un casse-tête pour bien de rédacteurs en chef. Il est intéressant de noter que le système change, un peu comme un phénomène de mode. Il y a eu la période "tous ensemble" où les journalistes web, bien souvent les plus jeunes qui décrochaient ainsi un premier job, étaient intégrés dans la rédaction dite papier, puis il y a eu la période de la séparation où des rédactions web plus indépendantes fleurissaient un peu partout. Actuellement, la tendance est à un regroupement. Et un regroupement qui peut faire mal comme on peut le lire sur RFI :"Les rédactions web et papier du quotidien britannique Financial Times ne feront bientôt plus qu’une. Cette réorganisation des rédactions entraînera la suppression de 10% des effectifs du journal. Il ne s’agit pas d’un cas isolé, d’autres titres de la presse internationale comme le Wall Street Journal ou bien encore Libération ou La Tribune se tournent vers l’internet."

Nous sommes là clairement dans le noyau dur de l'évolution des mentalités journalistiques. Comment mixer l'intégration des nouveaux médias avec le traditionnel ? Comment prendre conscience que nous sommes dans une période charnière du journalisme ? Cela passe d'abord par une organisation sans faille. Et la solution gagnante reste encore à trouver.

- Renaud H.

05/05/2006

mondial.lalibre.be

Une Coupe du monde sans la Belgique, une première depuis 1978, reste quand même une Coupe du monde. Et puis on a intérêt à s’habituer diront les mauvaises langues. Il nous a semblé opportun de refaire un site spécial Mondial comme nous l’avions fait en 2002. Et le voilà tout beau tout propre mais pas encore totalement terminé. Nous avons gardé les recettes classiques qui ont très bien marché : les directs, les galeries photos, les interviews,… J’ai cependant voulu intégrer blogs et podcasts car non seulement cela marche très fort sur dhnet et lalibre mais en plus, c’est une bonne occasion de tester ce contenu sur un événement et donc par définition fixé entre deux dates. Actuellement blog et podcast ne sont pas encore en ligne sur mondial2006 mais cela ne serait tarder.
Autre nouveauté, nous aimerions vous donner la parole ou l’écrit. En effet, nous sommes à la recherche de personnes qui s’intéressent totalement à ce Mondial et qui peuvent avoir un avis objectif quand on parle foot (si si, il paraît que cela existe…) On peut imaginer que l’on vous appelle quelque fois sur le mois ou que vous nous envoyez vos articles. Techniquement, nous ne pouvons le faire de manière automatique. Mais c’est un premier essai et certainement pas le dernier. Donc, si vous êtes intéressés par ce projet de « contributeur audio ou écrit foot », laissez un commentaire en bas de ce post ;-)

- Renaud H.

10:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : web

18/04/2006

Focus, podcast actu

Comme promis, voici le premier podcast de lalibre.be consacré à l’actualité (http://podcast.lalibre.be/abo/focus.xml). Deux journalistes de la rédaction multimédia, Fabrice Cecchi et David Marcelis, ont créé « Focus » une émission qui revient sur un fait marquant de l’actualité internationale. Ce sera tous les mois et ils attaquent avec du lourd puisque le premier sujet est le nucléaire iranien.
Il est toujours très difficile de parler ce que l’on fait mais à titre personnel, je trouve que nous avons là un excellent exemple de complémentarité entre l’actu, l’écrit et le web. Le concept est là, il reste un tas de choses à corriger (comme l’interactivité par exemple). Nous attendons vos avis et commentaires.

- Renaud H.

13:59 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : web

03/04/2006

La Libre et le tennis en podcasting

Une petite note en vitesse faute de temps. LaLibre.be se lance à son tour dans le podcasting en vous offrant chaque semaine une émission entièrement consacrée au tennis ! Normal pour La Libre qui entretient des relations privilégiées avec ce sport.
Même principe que pour le basket avec dhnet. Un débat avec des spécialistes dont Patrick Haumont et Serge Fayat.
Comment nous écouter ? Soit en cliquant sur le lien ci-dessous (merci Dew)

Soit en vous abonnant gratuitement à notre émission en copiant cette adresse dans votre lecteur audio tel que iTunes par exemple: http://podcast.lalibre.be/abo/tennislb.xml. De cette manière, la dernière émission sera automatiquement téléchargée.


Bonne écoute !

- Renaud H.

16:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : web

29/03/2006

Quelle pub sur un blog ?

Mardi à Bruxelles se tenait une conférence sur le blogging et RSS animée par Philippe Borremans. Ce dernier blog sur www.conversationblog.com.
Autour de la table se trouvaient aussi bien des journalistes que des responsables de communication de sociétés. Il est vrai que le blog est aussi un outil de communication entre le personnel d’une entreprise. Et pas seulement pour une communication vers l’extérieur. On a donc survolé la blogosphère et vu quelques chiffres intéressants. Saviez-vous que tous les 5 mois, le nombre de blogs sur Internet double ? Et ce depuis 36 mois (selon une étude de Technorati). Toujours selon cette même source, 50% des blogs créés sont encore actifs trois mois après. 75.000 blogs sont créés chaque jour !
Je n’ai pas eu la possibilité d’aborder la question de la pub et du blog. Je me pose la question suivante : peut-on (selon l’étiquette du bloggeur) mettre de la pub, au sens large, sur son blog. J’entends par là banner, skyscraper, IMU,…. Certains le font d’autres pas. Existe-t-il une charte dans le monde des blogs ? Je n’en ai pas connaissance. Sans doute, chacun peut-il faire ce qu’il veut puisque techniquement c’est extrêmement simple. Mais est-ce accepté ? Derrière cela se cache une autre question : fait-on un blog pour gagner de l’argent ? Sinon où est l’intérêt de mettre de la pub ?
Merci pour vos commentaires.

09:17 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : web

25/03/2006

Encore merci...

Les attaques d'une certaine presse flamande envers le Prince Philippe ont animé la journée de vendredi au sein de notre rédaction multimédia. Sur dhnet, nous avons l'habitude de proposer un sondage. Ce dernier n'a bien évidemment aucune valeur scientifique mais cela fait partie des "gadgets plaisir" que l'on retrouve sur une grande majorité des sites. Hier, nous avions donc posé une question au sujet du Prince Philippe afin de savoir si les attaques étaient justifiées ou non. En l'espace de deux heures, plus de 2.000 internautes avaient voté. Ok, dhnet se porte très bien mais à ce point... C'est alors que j'ai reçu un mail m'avertissant qu'un site web flamand (www.zattevrienden.be pour ne pas le citer) demandait à ses visiteurs d'aller voter "c'est justifié" sur notre sondage afin de montrer " à ces bêtes wallons combien ils sont cons et nous démocrates et intelligents". Traduction libre. Je vous passe les différentes insultes laissées dans les commentaires.

D'abord, on s'est dit: bonne pioche, on va augmenter nos visiteurs sur la journée. Et puis, on a cessé de trouver cela drôle. Et on a supprimé le sondage. Je ne sais toujours pas si on a bien fait. Mais devant tant de bêtise, on est parfois désarmé.

- Renaud H.

15:15 | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : web

02/03/2006

Comme quoi...

Ce matin, Thierry Boutte, journaliste et responsable des pages Débats de La Libre m’interpelle : « Renaud, je pense que tu vas aimer la légende de la photo dans le papier de Donald Rumsfeld. »

-  Ah bon ? Il parle de quoi ?

-  De la fin de la presse papier…


Intéressé, j’ouvre le journal, je ne vais pas sur le site (comme quoi...), et je lis: « Il faut donner plus d’importance aux opérations Internet et moins s’appuyer sur les médias écrits traditionnels, à l’image des publics des Etats-Unis et du monde, qui comptent aujourd’hui moins sur les journaux. » Etonné, ce Secrétaire d’Etat américain à la Défense ne raconte donc pas que de bobards…


Il faut bien évidemment situer ses propos dans le contexte. Selon lui, la guerre que mène actuellement son pays contre le terrorisme est la première de l’ère Internet. Avec tout ce que cela comporte comme nouveautés dans la manières de communiquer. « Nos ennemis sont habiles dans la manipulation des médias et l’utilisation d’outils de communication à leur profit. » Il met en avant quelques exemples comme celui des fausses allégations de profanation du Coran en 2005. C’est effectivement une nouvelle donnée à prendre en compte. Les récents débordements liés au scandale des caricatures en est une autre démonstration.

Toujours est-il que l’on rappellera à Donald Rumsfeld qu’aux Etats-Unis, Fox News émet 24h sur 24… Et que cette chaîne est étrangement clémente vis-à-vis des actions de l'establishment.

- Renaud H.

15:39 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : web

16/02/2006

Convergence

La semaine dernière, je rencontrais Jérôme Colin afin d’échanger nos idées sur le podcasting. Mot à la mode ces derniers temps. En tout cas, pour l’ex animateur-journaliste de la RTBF radio les choses se passent fort bien. Il a lancé récemment son podcast axé sur la musique, Vox, et cela tourne. Bref, on a discuté de ce nouveau média et plein d’idées sont sorties. On verra bien où elles aboutissent… Et j'en parlerai prochainement.


Toujours est-il que pour nous, site de presse écrite, le podcasting est une étape importante à franchir. Passer d’un journal papier à un site web n’était pas réellement une révolution puisque nous restions dans un contexte de presse écrite. Nous écrivons et seul le support de diffusion change. Mais cette constatation n’est plus d’actualité. Parce que l’on parle maintenant de convergence. Un média qui ne serait pas convergent court à sa perte. C’est du moins une analyse en partie partagée dans tous les médias. Plus encore au sein de la presse écrite qui est le média qui souffre d’avantage de l’évolution des habitudes d’information. Il est vrai que face à la toute puissante télévision, les journaux ne se battent pas dans la même catégorie. Qui plus est dans notre toute petite Belgique francophone face aux géants français.


Comme d’autres, nous avons donc entamé nos réflexions afin de travailler cette convergence. La plus simple a été de marier textes et images. L’étape suivante sera l’audio et enfin la vidéo. Et l’audio sur le web, c’est devenu du podcast pour peu que cet audio soit téléchargeable automatiquement et qu’il puisse être lu sur les iPods et autres baladeurs numériques. Sur le module de l’Australian Open que nous avons fait en janvier, la rédaction a produite chaque jour des billets audio. Les stats étaient bonnes, c’est donc encourageants. Aujourd’hui, sur notre site spécial de la Foire du Livre, les journalistes ont mis à disposition leurs enregistrements audio. C’est un pas de plus vers le convergence papier<->web<->audio. L’expérience est intéressante. Mais peut-on parler ici de podcasting ?

On en reparle très vite.

- Renaud H.

 

15:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : web