Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/11/2006

Gestion du temps

medium_scoopeo.jpg Non, je n’avais pas perdu les codes d’accès… Le silence prolongé sur ce blog démontre combien il est parfois difficile de vouloir courir plusieurs lièvres à la fois. Tout simplement.
Dans cette optique, de gestion du temps, j’apprécie de plus en plus le service offert par ce site (belge) : www.scoopeo.com. Ce site est depuis longtemps enregistré dans la plupart des favoris des Internautes un rien avertis.
En quelques secondes, vous avez accès à une information variée provenant de différentes sources. « Scoopeo.com est un nouveau site de news (scoops) permettant aux membres eux-mêmes de proposer les news trouvées sur le web ET de voter pour ces news (clics). » C’est lui qui le dit. Le principe est donc simple et gratuit. Et le résultat est remarquable. Honnêtement, je suis de plus en plus lassé de surfer à du 100 sites à l’heure. Avec cette sorte de clone du « famous » www.digg.com , je découvre régulièrement des infos qui même si elles ne feront que rarement la Une de lalibre, permettent l’ouverture d’un web méconnu. Tout en étant rapidement mis au courant des buzz et autres succès du web.
J’accorde cela dit moins d’importance aux votes des Internautes sur un scoop et donc au classement de celles-ci. Même si l’idée pourrait être intéressante sur un site de news.

- Renaud H.

25/09/2006

Mais où vont-ils ?

medium_googler.jpgComme on s’y attendait, les sites couvés par Copiepresse connaissent une baisse de leur audience web. Selon moi, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur l’effacement des trois sites d’infos leaders en communauté française. Un point crédible pourra être fait dans quelques semaines. Mais pour les impatients, sachez que lalibre.be et dhnet.be perdent plus que lesoir.be qui bénéficie toujours d’une meilleure reconnaissance dès que la Belgique fait parler d’elle à l’étranger. Mais où iront les visiteurs ‘googelien’ ? Pas vraiment sur d’autres sites belges si l’on en croît les chiffres de la semaine écoulée. Si l’on excepte 7sur7, qui bénéficie en parallèle d’une grande action marketing depuis deux semaines, les autres sites ne gonflent pas leurs chiffres. On y constate une augmentation de quelques centaines de visiteurs/jours voir parfois d’un petit millier. Très loin des 25,35 et 45% annoncés. Par contre, c’est le marché français qui semble bénéficier de la nouvelle version du moteur de recherche google. Certes le marché belge francophone est une goutte d’eau pour les médias français, mais les Internautes belges s’y sentent plus à l’aise. Ou du moins, c’est l’impression qu’ils donnent actuellement.

- Renaud H.

12/09/2006

Ipod en ligne

medium_blohmusik.pngJe m'éloigne le temps d'un post de la presse pour vous signaler la sortie d'un nouveau player musical en ligne que je trouve sympa: www.blogmusik.net. Le principe est simple: dans ce lecteur au look Ipod, vous réaliser une recherche sur l'artiste désiré, s'affiche alors la liste des résultats. Vous cliquez sur la chanson et c'est parti. Simple. Même pas besoin de d'inscrire sauf si vous désirez créer votre playlist. Et pour les droits d'auteur ? Nobody knows

- Renaud H.

06/09/2006

Le froid et le chaud

Pas besoin d’être dans le secret des dieux pour savoir que la presse écrite est le média qui se pose le plus de questions sur son avenir à court, moyen et long terme. Des études, des sondages, des recommandations fleurissent tous les jours. Tantôt alarmantes, tantôt sécurisantes, elles ont cependant toutes une conclusion commune : la presse écrite doit évoluer avec le marché après s’être regardé le nombril pendant de trop longues et heureuses années. L’une des recommandations est de tendre vers un contenu plus prospectif et analytique (analytique n’étant pas un synonyme de chiant ou rébarbatif). Certains affirment qu’idéalement le journal doit contenir 70% de ce qu’il va se passer, 20% de ce qu’il s’est passé, 10% de détente et loisirs. Si c’est le cas, cela aurait une influence directe sur le contenu du site web du journal. Ce dernier est, dans une majorité, qu’un copier-coller de son journal papier. La production propre des rédactions web (quand elles existent) est très limitée en raison du peu de journalistes qui la composent. La tâche de ceux-ci est encore trop souvent de coller des dépêches au lieu d’écrire eux-mêmes l’info. Ce qui à terme va poser problème.
Il me semble que les Internautes surfent sur les sites d’infos plus pour obtenir en quelques minutes l’essentiel de l’actu que pour y passer 30 minutes et lire les analyses. D’où le problème. Je rejoins ainsi l’initiative de plusieurs rédacteurs en chef britanniques et américains qui planchent sur une structure de rédaction qui splitterait le travail. Une partie des journalistes écrivent l’actu chaude sur le site (mais aussi en bref dans le papier) l’autre partie se concentrant sur le journal et ses demandes spécifiques. Non seulement le site propose ses propres articles alors que la suite, l’analyse serait à découvrir dans le journal. Pourquoi pas ?

- Renaud H.

25/08/2006

Je partage...

medium_libe.jpgUn entretien fort intéressant sur libe ce vendredi. « Yahoo ou MSN ont pris la place des groupes de presse » ce n’est pas moi qui le dit, même si je ne suis pas loin de le penser, mais bien David Targy, auteur d'une étude sur les stratégies de développement des médias sur l'Internet.

Je vous invite vivement à lire cette analyse. Que dois-je en retenir ? Principalement deux choses : la frilosité des groupes de presse dans l’aventure Internet et le manque de business plans crédibles et profitables. Trop souvent basés sur la seule pub, ceux-ci ne peuvent subsister à long terme. J’en reviens sur ce que je disais dans un autre post. Et si quelque part, sur le web, nous, producteur de contenu, ne devrions-nous pas nous comporter comme une agence de presse ? A partir du moment où les plus grands sites de la planète, avec leur audience importante, seraient prêts à payer pour un contenu spécifique, car ils ont la volonté d’informer correctement leurs clients, cela peut servir nos intérêts. Cela pourrait éventuellement impliquer une perte de fréquentation du site de la marque, les Internautes pouvant se contenter des portails médias, mais les profits de la vente des articles seraient réintégrés dans l’engagement de nouvelles ressources humaines afin de fournir plus de contenus. Vu comme cela semble parfait. Mais est-ce si simple ? Profitons du week-end pour y réfléchir !

- Renaud H.

16/08/2006

Quelle marque ?

Quelle est la place d’un site de presse dans l’énormité d’Internet ? Qui plus est dans notre toute petite communauté francophone de Belgique qui doit se faire entendre face à une France culturellement de plus en plus présente dans nos habitudes de vie. Pas facile. Vous avez vu la concurrence ?

C’est un peu dans ce contexte que je navigue actuellement. En fait, vous n’avez pas à vous plaindre. Vous avez de plus en plus accès aux différentes sources d’info ! Et gratuitement dans la plupart des cas ! Les sites des médias, les portails qui se muent en site d’info en s’abonnant aux agences de presse (sans avoir nécessairement un journaliste derrière la machine) et maintenant des millions de bloggeurs qui répandent leur savoir (ou pseudo savoir). C’est pas beau ça ?

Et nous dans cette masse on doit exister ! C’est donc avec un certain soulagement que j’ai lu un post qui tend à démontrer qu’il y a de l’avenir et que les portails paieront leur contenu. A qui ? A nous notamment. Histoire que tout le monde y gagne ou ne perde pas trop. Je vous invite donc à lire cette analyse à laquelle je souscris. Il est impératif pour nous, producteur de contenu exclusif, de développer des sources de revenus autres que celle de la pub. Et il n’y a pas mille solutions. Cela passe par la vente de notre contenu. A qui ? Aux consommateurs, c'est-à-dire vous, et aux fournisseurs, les portails par exemple. Et de jouer au maximum la carte de l’exclusivité. Pas dans le sens scoop mais bien dans le sens « pas lu ailleurs ». Je m’explique. Une dépêche d’agence tombe. Quelques minutes plus tard, si elle est intéressante, elle est disponible sur msn, dhnet, lalibre, yahoo… La plupart du temps sans même être corrigée. Sa valeur, peu importe le sujet, diminue. Par contre, une info produite de a à z dans notre rédaction, disponible que sur nos sites aura une valeur supérieure car liée à la « marque » du site. Une sorte de label. Le hic c’est que cela « coûte » plus chère en termes de production. Mais je pense que c’est le prix à payer pour exister dans un marché en pleine (r)évolution. Jouer la marque et l’exclusivité.

- Renaud H.

09/08/2006

De retour

medium_tt.jpgDeux semaines off cela fait du bien. On revient avec plein d'idées. En fait tellement que l'on se sait pas par où commencer... Plongé dans un monde sans Internet, j'avoue avoir paniqué quelques jours quand même, je me suis tourné à nouveau sur le "Teletexte" ou plutôt "Teletekst" car seul le Nord du pays exploite, admirablement bien d'ailleurs, cet outil d'information. Celui de la vrt est d'une richesse digne d'un bon site internet. Je parle du contenu évidemment pas du reste. Ah cette page 500 sur le foot belge ! Je me demande combien de personnes la consulte. En tout cas, je sais que la plupart des footballeurs pros flamands y vont chaque jour. Je me souviens d'un reportage à ce sujet et d'une visite à la rédaction de ce Teletekst. Ils étaient trois à l'époque il me semble. En tout cas si vous voulez un aperçu de ce qu'il se passe en Belgique et ailleurs, c'est tout à fait ce qu'il faut. Cela donne en tout cas un zeste de tv numérique ça non ? Et dire que cela date des années 70...

- Renaud H.

19/07/2006

Question d'organisation

medium_redac.jpgLa réorganisation de la rédaction d'un quotidien constitue un challenge important pour la plupart des groupes de presse qui sont actifs sur Internet. Pourquoi d'ailleurs une réorganisation ? Parce qu'il faut sans cesse trouver le moyen de sortir le meilleur journal et d'éditer le meilleur site web. Le tout dans un contexte économique pas vraiment favorable pour le moment. Un casse-tête pour bien de rédacteurs en chef. Il est intéressant de noter que le système change, un peu comme un phénomène de mode. Il y a eu la période "tous ensemble" où les journalistes web, bien souvent les plus jeunes qui décrochaient ainsi un premier job, étaient intégrés dans la rédaction dite papier, puis il y a eu la période de la séparation où des rédactions web plus indépendantes fleurissaient un peu partout. Actuellement, la tendance est à un regroupement. Et un regroupement qui peut faire mal comme on peut le lire sur RFI :"Les rédactions web et papier du quotidien britannique Financial Times ne feront bientôt plus qu’une. Cette réorganisation des rédactions entraînera la suppression de 10% des effectifs du journal. Il ne s’agit pas d’un cas isolé, d’autres titres de la presse internationale comme le Wall Street Journal ou bien encore Libération ou La Tribune se tournent vers l’internet."

Nous sommes là clairement dans le noyau dur de l'évolution des mentalités journalistiques. Comment mixer l'intégration des nouveaux médias avec le traditionnel ? Comment prendre conscience que nous sommes dans une période charnière du journalisme ? Cela passe d'abord par une organisation sans faille. Et la solution gagnante reste encore à trouver.

- Renaud H.

17/07/2006

La vidéo, élément indispensable

medium_sporza.jpgEn discutant avec quelques amis de l’approche web du Mondial et du Tour de France, il me semble de plus en plus évident que les sites d’infos de la presse dite « écrite » sont en danger. Principalement quand on parle de couverture événementielle sportive voir d’événements de société. On peut le voir, l’évolution d’Internet tire grandement vers la vidéo et donc vers une alternative à la télévision (état des choses acquise chez les geeks et autres pros du secteur mais pas encore dans la famille de monsieur tout-le-monde). En demandant s’il suivait le Tour sur dhnet au boulot, un ami m’a répondu : désolé non, je regarde sur sporza car j’ai la vidéo en direct et les écarts sur le même écran. Après peut-être j’irai chez vous pour lire ce qu’en pensent vos journalistes. Le même reproche nous a été fait pour la Coupe du monde : vous êtes complets mais vous n’avez pas les images comme sur yahoo et d’autres. Moi je veux voir les buts…

Ben non, on n’a pas les droits pour le web. Il est beaucoup plus facile, par nature, pour les chaînes TV de les acquérir. D’autant l’exploitation web fait partie du package TV dans bien des cas même si la tendance va vers une séparation.

Lors des récentes mises en ventes des matches de la Coupe de Belgique de foot et des matches des Diables Rouges, j’ai vu une rubrique « internet et mobilophonie ». Je ne pense pas qu’elle ait trouvé acquéreur. Pour le championnat belge, chaque club négocie en direct avec les intéressés. Le club possède les droits sur les matches dans son stade uniquement. Si l’on peut trouver un accord, reste à trouver les moyens pour la captation. Ce qui passe par un contact chez Skynet. Qui depuis, a sans doute fait le nécessaire pour obtenir l’exclusivité…

- Renaud H.

13/07/2006

Zidane la star du web

Décidemment, on ne parle plus que de Zinedine Zidane. Impossible de passer à côté. Sur le web non plus d'ailleurs où l'on parle même de zizoumania: mp3, photoshopage, vidéo,.... Les mails débordent ! Il n'y a plus que ça.
Journalistiquement c'est assurément une bonne affaire ! En moins d'une semaine, zidane est devenu le mot, tapé dans google, qui nous a apporté le plus de visiteurs depuis le début de l'année ! Aussi bien sur le site de la dh, plutôt sportif, que sur lalibre.be. Et tout cela en quelques jours. Du jamais vu. Il devance ainsi Joe.

- Renaud H.

09/06/2006

Monde de foot

Dans moins de deux heures, le Mondial aura commencé. Evenement journalistique de première ordre partout sauf aux Etats-Unis. Le web suit bien évidemment le mouvement. Tant mieux même si aucun match ne sera transmis sur le réseau. Dommage. Ce sera sans doute pour 2010 en Afrique du Sud. Chez nous, je vous invite à consulter le blog de Valérie: Coupe de blonde. Ou un regard décalé sur le football. Amusant. Et puis, je vous encourage à vous abonner à notre podcast "journal du mondial", 15 minutes pour tout savoir sur la Coupe du monde de foot (http://podcast.saipm.com/abo/cdm.xml). Avec un ton parfois impertinent.
Bonne Coupe du monde à tous. Et vive les Diables Rouges.

- Renaud H.

06/06/2006

Mille excuses

medium_tennis.jpgDésolé pour le manque d'actualisation ces derniers temps mais l'actualité est omniprésente et le temps que je peux dédier à ce blog est limité. Et on ne voit pas la fin... Mais qui oserait se plaindre ? On a lancé notre extension http://tennis.lalibre.be (idem pour dhnet) qui est un mini-site consacré aux 4 tournois du Grand Chelem. La demande des Internautes nous semblait assez importante pour dédier un site spécial à ces événements. Les premiers chiffres de fréquentation sont assez bons même s'ils restent, évidemment, tributaires du programme de nos joueuses et joueurs belges. Les chiffres concernant le téléchargement de nos bulletins audio sont encourageants. A ce sujet, on constate qu'un certain nombres d'internautes n'ont pas accès au son de leur ordi sur leur lieu de travail. Pas une surprise cela dit. Un élément à prendre en compte à l'avenir dans nos développements audio. L'abonnement à un flux est clairement recommandé. Je reviendrai un peu plus tard sur les premiers chiffres de fréquentation de nos différents podcasts. Mais comme cela n'a pas l'air d'exciter les différentes régies pub, on n'est pas à un jour...

- Renaud H.

23/05/2006

Le blog de Focus

Comme Damien l'avait suggéré en son temps, et c'était une bonne idée, notre podcast "Focus" a dès à présent son propre blog (l'url actuel http://podcastfocus.blogspirit.com deviendra prochainement http://podcastfocus.blogs.lalibre.be).
Le but es double: d'une part permettre d'entendre les interventions des experts de manière indépendante et d'autre part de pouvoir laisser des commentaires sur les sujets écoutés. Si j'en crois vos mails, cela devrait répondre à vos principales attentes.
Pour info, sachez aussi que ce Focus est le podcast le plus téléchargé de notre petit catalogue. Pour une fois que le sport se fait manger par de l'actu internationale ;-)

- Renaud H.

21/05/2006

SFR et Domenech

Dimanche dernier, Raymond Domenech, sélectionneur de l'équipe de France de football, dévoilait le noms des 23 joueurs sélectionnés pour la prochaine Coupe du monde. Lors de cet exercice il réussit l'exploit d'annoncer les nominés sans en citer un se contentant de dire : vous les voyez là. En réalité, il fixait un powerpoint. Autant dire que le direct tv n'avait plus de sens puisqu'aucune caméra ne filmait l'écran, sans parler du programme radio qui perdait tout son sens, les auditeurs devant entendre: vous les voyez là...
Dans la foulée, le sélectionneur français faisait transmettre l'information suivante: je ne commenterai pas cette sélection (ben tiens...) avant une conférence de presse programmée dans 10 jours. Bonjour l'ambiance. Le vase allait carrément déborder début de semaine quand Raymond Domenech accordait à SFR l'exclusivité de ses commentaires. En effet, les abonnés au sponsor de l'équipe de France recevaient par MMS un entretien vidéo du coach expliquant sa sélection. Autant dire que l'ensemble de la presse française ne trouvait plus ses mots pour expliquer pareille injure. Depuis quand un sponsor intervient dans ce domaine ? La Fédération était sommée de s'expliquer mais ne trouvait rien à redire à ce genre de procédé. SFR paye des millions et mérite aussi des informations exclusives. Si on le prend comme ça.... c'est pas gagné.

- Renaud H.

12/05/2006

Un journal et son site

Les chiffres trimestriels du CIM concernant la diffusion payante de la presse quotidienne sont sortis. Le premier trimestre de 2006 est donc analysé dans toutes les rédactions du royaume en ce moment. Et comme en plus, on peut faire dire aux chiffres ce que l’on veut ou presque, cela va jaser ici et là.
Toujours est-il qu’une remarque me saute aux yeux : les quatre journaux qui ont une politique agressive sur le web sont ceux qui enregistrent une progression significative de leur diffusion payante. C’est le cas de Het Laatste Nieuws, de Standaard et de la DH/La Libre. Les quatre sites les plus importants de la toile belge en matière d’info. Ce n’est pas le cas du Soir et de Sud Presse voir du Niewsblad qui chutent lourdement.
Tous les chiffres sont disponibles publiquement à cette adresse: http://www.cim.be/auth/fr/d/index.html

- Renaud H.

05/05/2006

mondial.lalibre.be

Une Coupe du monde sans la Belgique, une première depuis 1978, reste quand même une Coupe du monde. Et puis on a intérêt à s’habituer diront les mauvaises langues. Il nous a semblé opportun de refaire un site spécial Mondial comme nous l’avions fait en 2002. Et le voilà tout beau tout propre mais pas encore totalement terminé. Nous avons gardé les recettes classiques qui ont très bien marché : les directs, les galeries photos, les interviews,… J’ai cependant voulu intégrer blogs et podcasts car non seulement cela marche très fort sur dhnet et lalibre mais en plus, c’est une bonne occasion de tester ce contenu sur un événement et donc par définition fixé entre deux dates. Actuellement blog et podcast ne sont pas encore en ligne sur mondial2006 mais cela ne serait tarder.
Autre nouveauté, nous aimerions vous donner la parole ou l’écrit. En effet, nous sommes à la recherche de personnes qui s’intéressent totalement à ce Mondial et qui peuvent avoir un avis objectif quand on parle foot (si si, il paraît que cela existe…) On peut imaginer que l’on vous appelle quelque fois sur le mois ou que vous nous envoyez vos articles. Techniquement, nous ne pouvons le faire de manière automatique. Mais c’est un premier essai et certainement pas le dernier. Donc, si vous êtes intéressés par ce projet de « contributeur audio ou écrit foot », laissez un commentaire en bas de ce post ;-)

- Renaud H.

10:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : web

01/05/2006

Une fausse bonne idée ?

Voilà une drôle d’idée ! Depuis quelques jours maintenant, le site web du journal espagnol El Pais offre la possibilité d’imprimer un journal gratuit (24 Horas) mis à jour plusieurs fois sur la journée. Le contenu du journal évolue donc heure en heure en fonction bien évidemment de l’actualité espagnole et internationale.
Un click sur un bouton et voilà votre journal, avec les dernières infos, qui s’affiche en PDF. Libre à vous de l’imprimer. Si techniquement le travail est bien fait (rapidité) je reste dubitatif sur l’idée elle-même. A vrai dire je ne vois pas l’intérêt d’imprimer des pages PDF (entre 8 et 16 selon l’actu) alors que l’on a l’info sous les yeux. Déjà que les ventes des journaux en PDF des différents sites de presse sont pour la plupart décevantes, venir avec ce produit, pas vraiment écologique non plus, est dira-t-on assez osé.
Je vois plus un intérêt dans la construction d’un journal imprimable avec un contenu spécifique ou à destination d’une cible spécifique. Si je prends l’exemple de notre podcast Focus, ce serait peut-être intéressant de créer ce journal avec le contenu (interviews, infographies,…) de ce podcast. Comme complément écrit à l’audio. Ou produire quelque chose qui serait trop onéreux et pas rentable pour l’encarter dans le journal papier. Là peut-être…
Tiens cela me donne des idées ça…

- Renaud H.

18/04/2006

Focus, podcast actu

Comme promis, voici le premier podcast de lalibre.be consacré à l’actualité (http://podcast.lalibre.be/abo/focus.xml). Deux journalistes de la rédaction multimédia, Fabrice Cecchi et David Marcelis, ont créé « Focus » une émission qui revient sur un fait marquant de l’actualité internationale. Ce sera tous les mois et ils attaquent avec du lourd puisque le premier sujet est le nucléaire iranien.
Il est toujours très difficile de parler ce que l’on fait mais à titre personnel, je trouve que nous avons là un excellent exemple de complémentarité entre l’actu, l’écrit et le web. Le concept est là, il reste un tas de choses à corriger (comme l’interactivité par exemple). Nous attendons vos avis et commentaires.

- Renaud H.

13:59 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : web

15/04/2006

Je m'informe avec Wikio

Accessible qu'en version beta pour le moment, Wikio est certainement voué à un bel avenir. C'est en tout cas l'une des meilleures sorties dans l'univers de l'information en ligne. D'ailleurs, tout est dit sur la home de ce site:
"Wikio est un moteur de recherche d'actualités dirigé par les internautes ! Il surveille, en temps réel, plusieurs dizaines de milliers de sources d'information, extrait quotidiennement plusieurs centaines de milliers de dépêches qui sont ensuite classifiées par thématiques puis archivées dans une base de données de plusieurs millions de documents. Le classement des dépêches tient compte de la pertinence des informations mais également de leur popularité auprès des membres qui votent, commentent ou même rédigent l'actualité."
Difficile d'être plus clair non ?
Après une semaine de test, je suis très impressionné par la puissance de l'outil. Il est évident que cette manière de s'informer mais aussi d'informer s'inscrit clairement dans l'évolution des moeurs en matière de news. Le fait de pouvoir voter pour un article et donc d'apporter un ranking des informations, pouvoir laisser un commentaire sur une news sont deux choses auxquelles nous, éditeurs de site web, devont être attentifs dans l'évolution de nos sites traditionnels. De plus, cela ne peut pas faire de l'ombre aux sites presse puisque Wikio s'alimente essentiellement via ces sites accessibles d'un click. Donc pas de perte de visiteurs. Du moins dans l'immédiat car l'une des vocations de Wikio serait sans doute, à terme, de pouvoir s'alimenter par les contributions de ses membres. C'est en tout cas un beau paris. Un dernier mot, la personne qui se cache derrière cette initiative est Pierre Chappaz, boss d'un certain Kelkoo...

- Renaud H.

13/04/2006

Sacré Cauet !

On parle beaucoup de Sébastien Cauet dans les médias ces derniers jours. Cet animateur ramasse pas mal de récompenses en radio-tv et vient de se lancer courageusement dans la presse écrite pour « mecs 15-35 ans » avec un titre nommé « Guts » (entrailles en anglais) qui paraît un jeudi sur deux à 2,90 euros. Plutôt choc et sexe et qui, selon les libraires, se vend très bien. Ce personnage du PAF a aussi depuis quelques jours son propre hamburger au Quick, le Cauet Burger.
Même si je suis souvent loin de partager ses émotions et l’humour de son équipe, je trouve que sa réussite est remarquable. Cela démontre que derrière les « prouts caca couilles » se cachent un personnage loin de l’image que les médias veulent faire passer de ce Français de 34 ans. N’aurait-il pas derrière ce succès, une pointe de jalousie ? A l’heure, justement, où les plus grands hebdos et mensuels traditionnels perdent des lecteurs, voilà qu’un type débarque avec ses recettes dites faciles (du sexe, des photos et des papiers courts) et fait un tabac (on verra évidemment sur la durée). Cela me fait penser au magazine Choc (de Gérard Ponson partie prenante de Guts) qui a en un temps record intégré le top des ventes en France aux dépens d’autres évidemment…
Bref, tout cela pour dire qu’en feuilletant ce nouveau maga, on remarque pas mal de synergies avec le site web.
Vidéos, MMS, téléchargement, Blogs, la déclinaison web est selon moi fort bien réussie (si ce n’est que le site est assez lent).
A suivre attentivement.

- Renaud H.