Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/05/2007

Les élections

d5967d80c1e092d29409f8df6382d6f0.jpgCe sont assurément les premières élections législatives où le web tient un rôle important dans les agendas des politiques. Cela va faire une dizaine de jours que je croise régulièrement les quatre « présidents » de partis et leur attaché de presse et selon eux c’est clairement devenu un média à part entière dans la campagne. Entre une session de tchat avec la DH et une rencontre filmée avec les lecteurs-internautes de La Libre, les occupations ne manquent pas. Au point même de devoir refuser certaines choses ou de faire des choix drastiques. D’autant que tous ces partis ont aussi leur site et qu’il y arrive des dizaines de mails par jour. Et auxquels il y a lieu de répondre sous peine de se faire traiter de tous les noms.
Cela dit, je suis dans l’ensemble très agréablement surpris par la disponibilité des ces hommes et femmes politiques pour nos différents travaux sur les sites. Isabelle Durant et Joëlle Milquet ont fait montre de beaucoup d’intérêt pour le tchat DH (on attend en ce moment Didier Reynders et la semaine prochaine Elio Di Rupo). J’aurais pensé que l’on aurait dû écrire à leur place mais pas du tout. Elles ont parfaitement joué le jeu et franchement bien fait cela. Le tout dans une ambiance décontracte. Alors qu’il n’y a pas de caméras car on connaît le changement de ton une fois une cam ouverte… Enfin, une cam de la TV car l’expérience de la webtv de La Libre est différente. Ici aussi les quatre boss l’ont joué nature et simplicité. Je trouve le résultat plutôt pas mal.
On remet ça quand vous voulez !
- Renaud H.

Commentaires

Notons que dans ces élections, il y a grand nombre de candidats, pas rien que quatre présidents fortement médiatisés!
De la part de ces derniers, ça va du style ronrons chers concitoyens (façon DiRupo) à la gesticulation musclée (Milquet , Reynders). Chacun d'eux énumère des accomplissements (il y en a d'indéniables) puis aussi nombre de promesses ... dont la concrétisation ne viendrait qu'après une coalition prochaine (indéterminée) et des accords obtenus sur des programmes gouvernementaux, arrêtés en post-élections!

Dans l'arrière-plan des vedettes, je remarque nombre d'acteurs qui contribuent sans percevoir la gloriole de leurs actions. Ce sont ceux qui n'expriment pas de promesses telles quelles (rôle exclusivement dévolu au partis?), mais plutôt ces acteurs qui pointent sur les domaines où il importe de mettre la priorité des efforts futurs. Les efforts futurs devront s'y concentrer.
En parcourant l'abondante littérature politique publiée en cette période, je note chez Labor un ouvrage "Oser la vérité" d'Alain Destexhe (ce libéral que nul gars de gauche ne peut voir sans piquer une crise aiguë d'acné). Intitulé "7 défis pour 2007", je conseille à ceux d'entre nous qui ont l'esprit un rien épris de liberté de réfléchir le contenu de ses chapitres:
1) Mettre fin à l'impuissance publique // 2) Défi de la croissance et modèle social // 3) Vaincre le chômage de masse // 4) En finir avec les cancres // 5) L'insécurité physique, juridique, sociale // 6) Le défi francophone face à la Flandre // 7) L'alternance en politique: les 4C qui rongent notre C.F. L'énumération originale de préoccupations notées chez beaucoup d'entre nous.
Oserons-nous confronter notre vue avec celles-là, citoyens?

Écrit par : Simon | 31/05/2007

Les commentaires sont fermés.