Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

06/09/2006

Le froid et le chaud

Pas besoin d’être dans le secret des dieux pour savoir que la presse écrite est le média qui se pose le plus de questions sur son avenir à court, moyen et long terme. Des études, des sondages, des recommandations fleurissent tous les jours. Tantôt alarmantes, tantôt sécurisantes, elles ont cependant toutes une conclusion commune : la presse écrite doit évoluer avec le marché après s’être regardé le nombril pendant de trop longues et heureuses années. L’une des recommandations est de tendre vers un contenu plus prospectif et analytique (analytique n’étant pas un synonyme de chiant ou rébarbatif). Certains affirment qu’idéalement le journal doit contenir 70% de ce qu’il va se passer, 20% de ce qu’il s’est passé, 10% de détente et loisirs. Si c’est le cas, cela aurait une influence directe sur le contenu du site web du journal. Ce dernier est, dans une majorité, qu’un copier-coller de son journal papier. La production propre des rédactions web (quand elles existent) est très limitée en raison du peu de journalistes qui la composent. La tâche de ceux-ci est encore trop souvent de coller des dépêches au lieu d’écrire eux-mêmes l’info. Ce qui à terme va poser problème.
Il me semble que les Internautes surfent sur les sites d’infos plus pour obtenir en quelques minutes l’essentiel de l’actu que pour y passer 30 minutes et lire les analyses. D’où le problème. Je rejoins ainsi l’initiative de plusieurs rédacteurs en chef britanniques et américains qui planchent sur une structure de rédaction qui splitterait le travail. Une partie des journalistes écrivent l’actu chaude sur le site (mais aussi en bref dans le papier) l’autre partie se concentrant sur le journal et ses demandes spécifiques. Non seulement le site propose ses propres articles alors que la suite, l’analyse serait à découvrir dans le journal. Pourquoi pas ?

- Renaud H.

Les commentaires sont fermés.