Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/08/2006

Je partage...

medium_libe.jpgUn entretien fort intéressant sur libe ce vendredi. « Yahoo ou MSN ont pris la place des groupes de presse » ce n’est pas moi qui le dit, même si je ne suis pas loin de le penser, mais bien David Targy, auteur d'une étude sur les stratégies de développement des médias sur l'Internet.

Je vous invite vivement à lire cette analyse. Que dois-je en retenir ? Principalement deux choses : la frilosité des groupes de presse dans l’aventure Internet et le manque de business plans crédibles et profitables. Trop souvent basés sur la seule pub, ceux-ci ne peuvent subsister à long terme. J’en reviens sur ce que je disais dans un autre post. Et si quelque part, sur le web, nous, producteur de contenu, ne devrions-nous pas nous comporter comme une agence de presse ? A partir du moment où les plus grands sites de la planète, avec leur audience importante, seraient prêts à payer pour un contenu spécifique, car ils ont la volonté d’informer correctement leurs clients, cela peut servir nos intérêts. Cela pourrait éventuellement impliquer une perte de fréquentation du site de la marque, les Internautes pouvant se contenter des portails médias, mais les profits de la vente des articles seraient réintégrés dans l’engagement de nouvelles ressources humaines afin de fournir plus de contenus. Vu comme cela semble parfait. Mais est-ce si simple ? Profitons du week-end pour y réfléchir !

- Renaud H.

16/08/2006

Quelle marque ?

Quelle est la place d’un site de presse dans l’énormité d’Internet ? Qui plus est dans notre toute petite communauté francophone de Belgique qui doit se faire entendre face à une France culturellement de plus en plus présente dans nos habitudes de vie. Pas facile. Vous avez vu la concurrence ?

C’est un peu dans ce contexte que je navigue actuellement. En fait, vous n’avez pas à vous plaindre. Vous avez de plus en plus accès aux différentes sources d’info ! Et gratuitement dans la plupart des cas ! Les sites des médias, les portails qui se muent en site d’info en s’abonnant aux agences de presse (sans avoir nécessairement un journaliste derrière la machine) et maintenant des millions de bloggeurs qui répandent leur savoir (ou pseudo savoir). C’est pas beau ça ?

Et nous dans cette masse on doit exister ! C’est donc avec un certain soulagement que j’ai lu un post qui tend à démontrer qu’il y a de l’avenir et que les portails paieront leur contenu. A qui ? A nous notamment. Histoire que tout le monde y gagne ou ne perde pas trop. Je vous invite donc à lire cette analyse à laquelle je souscris. Il est impératif pour nous, producteur de contenu exclusif, de développer des sources de revenus autres que celle de la pub. Et il n’y a pas mille solutions. Cela passe par la vente de notre contenu. A qui ? Aux consommateurs, c'est-à-dire vous, et aux fournisseurs, les portails par exemple. Et de jouer au maximum la carte de l’exclusivité. Pas dans le sens scoop mais bien dans le sens « pas lu ailleurs ». Je m’explique. Une dépêche d’agence tombe. Quelques minutes plus tard, si elle est intéressante, elle est disponible sur msn, dhnet, lalibre, yahoo… La plupart du temps sans même être corrigée. Sa valeur, peu importe le sujet, diminue. Par contre, une info produite de a à z dans notre rédaction, disponible que sur nos sites aura une valeur supérieure car liée à la « marque » du site. Une sorte de label. Le hic c’est que cela « coûte » plus chère en termes de production. Mais je pense que c’est le prix à payer pour exister dans un marché en pleine (r)évolution. Jouer la marque et l’exclusivité.

- Renaud H.

09/08/2006

De retour

medium_tt.jpgDeux semaines off cela fait du bien. On revient avec plein d'idées. En fait tellement que l'on se sait pas par où commencer... Plongé dans un monde sans Internet, j'avoue avoir paniqué quelques jours quand même, je me suis tourné à nouveau sur le "Teletexte" ou plutôt "Teletekst" car seul le Nord du pays exploite, admirablement bien d'ailleurs, cet outil d'information. Celui de la vrt est d'une richesse digne d'un bon site internet. Je parle du contenu évidemment pas du reste. Ah cette page 500 sur le foot belge ! Je me demande combien de personnes la consulte. En tout cas, je sais que la plupart des footballeurs pros flamands y vont chaque jour. Je me souviens d'un reportage à ce sujet et d'une visite à la rédaction de ce Teletekst. Ils étaient trois à l'époque il me semble. En tout cas si vous voulez un aperçu de ce qu'il se passe en Belgique et ailleurs, c'est tout à fait ce qu'il faut. Cela donne en tout cas un zeste de tv numérique ça non ? Et dire que cela date des années 70...

- Renaud H.