Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/03/2006

Une belle expérience

Très enrichissante expérience la semaine dernière au sein du département. Une équipe de télévision a accompagné quelques journalistes dans leur déplacement afin de monter au sujet vidéo en complément de l’article paru dans le papier. Histoire d’approfondir encore plus ce thème de la convergence et de voir concrètement comment cela peut s’organiser sur le terrain et dans le futur.

Le rêve de beaucoup est que le journaliste puisse écrire, filmer, prendre une photo et enregistrer son interview. Il rentre à la rédaction et développe son sujet sur les différents supports. Actuellement, cela reste bien du domaine du rêve si l’on veut avoir un zeste de qualité. On se rend compte que filmer est un métier, de même que parler dans un micro, écrire et prendre des photos. Si l’on veut un résultat pro du moins, même sur le web dont les standards de production sont encore à définir.
 
Le temps est aussi un élément important dans le travail du journaliste. Souvent tributaire d’une deadline, il ne peut accorder qu’un certain temps à ses différentes tâches de production.

Un exemple dans un monde idéal: je pars en reportage vers 10H à Bruxelles. Retour vers 12H. J’écris mon papier pour le web. Il est 13H30. Je charge les photos sur le disque dur. Travail des photos et upload de celles-ci sur le serveur. 14H15. Début du montage de l’interview en audio. Coupes et recoupes. Il est 15H30. En compagnie d’un monteur et d’un ingénieur son, je commence le montage de la vidéo. Un travail long car il faut choisir les images et enregistrer la voix off. Pendant ce temps les deux techniciens font leur travail. On colle tout cela et upload du travail sur les serveurs. Il est 18H00. A 21H les papiers pour le journal doivent être arrivés chez le chef d’édition. Je fais, un rien épuisé, mon article pour le journal papier. Un article qui doit apporter plus que ce que j’ai écrit pour le web. Dès lors, j’arrive à la conclusion de faire tout cela seul est impossible (sans compter les deux techniciens) avec les technologies actuelles. De plus la réalité est autre. Rares sont les jours où un journaliste a le temps de se consacrer à un seul sujet. Il y a les réunions de rédaction, un travail de desk, les brèves, d’autres rendez-vous…

Mais je reste persuadé que l’avenir de la presse passera par là. Nous devons trouver l’organisation pour arriver à produire du multiple média. Une organisation structurelle, revoir le fonctionnement des rédactions, organiser un partage des connaissances et surtout être conscient que notre métier de journaliste est en train de changer fondamentalement. Ne pas vouloir l’admettre est une grave erreur…

- Renaud H.

Commentaires

Et bien moi je suis graphiste indépendant. Je sais prendre des photos, je sais filmer, je sais monter et je connais les codages, et placement sur internet, le tout on va dire d'une qualité amateur-semi-pro.

Est-il possible de se dire qu'il pourrait y avoir des possibles associations dans ce domaine?

Écrit par : cactus | 09/03/2006

Journaliste dans l'audiovisuel, je tente de poursuivre mon travail sur un blogue que je suis loin, faute de temps, d'enrichir comme vous le faites.
Mais la complémentarité entre les médias me semble à moi aussi indispensable, non pour "vendre sa soupe", mais pour décrypter, pour approfondir les événements que nous n'avons, en radio, que le temps d'effleurer.
Malheureusement, qui a le temps, aujourd'hui, de lire plusieurs quotidiens, de consulter Internet, de s'abonner à un hebdomadaire, de s'abonner à un forum ET de regarder la télé en même temps ?
Les journalistes ?

Content d'avoir découvert votre site. Je le consulterai régulièrement...

Écrit par : ludovic | 14/03/2006

très intéressantes réflexions... c'est clair que l'organisation sera le facteur clé de la production multimédia vers laquelle tous les mono-media vont devoir migrer. Ca va être passionnant de voir comment chacun va procéder pour y arriver

Écrit par : damien | 18/03/2006

Les commentaires sont fermés.